« Tu dois être aussi immunisé contre la maladie sinon toi aussi tu la contracteras et tu ne seras d’aucune aide »

la petite voix de Eileen caddy

Peut-être une semaine après l’attentat de Nice en 2016, encore imprégnée de l’ambiance plombante et des énergies du moment, il m’était impossible de créer quoique ce soit, d’aider quique ce soit vu le malaise.

Une vie au ralenti, un mental qui fichait le camp alors que je devais le ramener constamment ici, des yeux tellement rougis et larmoyants que je ne devais pas être très loin de l’allure d’un lapin à la myxomatose, bref.

Puis j’ai reçu un message bien audible d’un de mes guides me disant « vis ta vie, tu n’es pas concernée ». Le genre de petit message à prendre pour ce qu’il est, sauf que cela m’a fait partir en vrille parce que je voyais çà comme égoïste et du coup, je ne savais plus très bien que comprendre.

Pour vous la faire courte car le but n’étant pas de m’étendre sur le passé et qu’il y a aussi d’autres éléments à prendre en considération, c’est qu’à force de tourner en boucle cette petite phrase sur son pourquoi, j’ai reçu une réponse par le biais du bouquin d’Eileen Caddy, « la petite voix ».

Je l’avais ouvert « au hasard » en demandant justement des précisions, une réponse, bref quelque chose et là, ce que je lisais me filait comme des papillons dans le ventre tellement cela me semblait être LA réponse de l’univers.

J’ai compris à travers ce texte que, je n’étais en effet pas concernée personnellement ; mon travail consistait à  libérer mon mental, à ne pas m’impliquer émotionnellement pour retrouver cette paix intérieure. Paix intérieure dans laquelle il est impossible d’être quand on est pris dans ce genre de pensées, qu’on ne prend pas la peine de se mettre en retrait de toutes ces sources véhiculant elles-mêmes tout çà. Paix en soi indispensable lorsqu’on est dans un processus d’aide à la personne comme par exemple coach de vie, médium, thérapeute etc…

Si je partage cette anecdote et ce texte avec vous, c’est parce que je trouve qu’il fait écho avec ce que nous vivons tous aujourd’hui avec la situation Covid, certains étant plus impactés que d’autres.

Les publications des uns ou des autres ici, ou les partages des partages, les médias, et j’en passe n’aident en rien : tout n’est que covid, vaccin.  Même pour rire, on y met une touche de covid.

Je le partage, aussi, car je lis tout et son contraire et là où je veux en venir, et c’est surtout çà qui m’attriste, c’est de constater que beaucoup de posts proviennent de personnes se disant éveillées, dans la spiritualité, dans le cœur. Des personnes médiums, thérapeutes, dans le bien-être. Souvent ce sont les mêmes écrivant ou partageant une dizaine de posts/jour plus ou moins moralisateurs, sur fonds de véhémence.

Oui, cela me peine de m’apercevoir que des personnes qui se trouvaient encore dans l’amour il y a quelques mois, n’arrivent plus à partager autre chose et ne vivent que dans un esprit de propagande, ne voient que le mauvais côté, le mal, les complots.

Des personnes qui sous-entendent que certains ont un cerveau car voient clairs dans le jeu du gouverne-ment alors que les autres sont de parfaits décérébrés. Ces personnes jugent et condamnent celui qui pense et agit différemment. Qui évolue ou comprend les choses peut-être moins rapidement. Je ne ressens aucune compassion dans leurs propos qui matraquent, qui cassent. En soi, cela ne fait que m’attrister, rien de plus. C’est juste un constat. 

Certains pointent du doigt le masqué ou celui qui croit en la science qui devient du coup un parfait mouton, ou inversement, celui qui ne se masque pas et qui lui est un inconscient méritant bien de choper le covid et de claquer. D’autres accusent de tous les maux celui ne respectant pas le couvre-feu et va jusqu’à le dénoncer, ou encore le vacciné qui va devenir une vraie vermine pour les autres puisque le vaccin est fait pour contaminer les non-vaccinés (!), ou le non vacciné qui se trouve du coup être un irresponsable. Vrai ? Faux ? Alors oui j’ai mon avis bien entendu, mais je ne ressens pas le besoin de le partager, je respecte le choix de chacun. 

A quoi cela sert-il de faire ce genre de propagande ici sur les réseaux sociaux ? Je veux dire, hormis déverser son énergie à ne véhiculer QUE çà,  sérieux comment çà se passe quand on est plombé par de telles énergies et qu’il faut tendre la main à son prochain qui est limite au fond du gouffre ? 

Comment comprendre son prochain si on le juge ? Comme pacifier si soi-même on n’est pas en paix ? Comment rapprocher l’humain si l’on ne fait que diviser ? Comment rassurer si l’on ne propage que peur ? Et comment aimer si l’on ne véhicule que haine ?

Le jugement est poison, c’est lui à mon sens le véritable virus qui contamine l’être humain qui finit par se diviser, tout comme le covid qui nous fait plein de p’tits babynous avec ses variants dites-donc !